mercredi 8 avril 2015

Et rien d'autre de James Salter

couverture : Cédric Scandella
On nous présentait ce livre comme un événement écrit par "l'un des derniers grands maîtres littéraires" (Julian Barnes)... Et bien, ce livre ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Le style est agréable mais je ne me suis pas attachée aux personnages. Pourtant, le sujet était prometteur : la destinée d'un américain à travers le XXe puis le début du XXIe siècle dans le milieu de l'édition : son ascension professionnelle, sa vie sentimentale... James Salter saisit très bien la mutation de la société américaine, le passage dans l'ère moderne du capitalisme. La fin des préceptes sudistes. Mais au final, je n'ai pas retenu grand-chose des personnages. J'ai aimé ce livre le temps de la lecture mais je n'ai pas été bousculée ou retournée. Est-ce ce livre qui est en dessous de ce que fais habituellement James Salter ou est-ce moi qui n'ai pas su apprécié le talent de l'auteur ? Peut-être devrais-je lire d'autres livres de James Salter pour m'en assurer...  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire