lundi 28 juillet 2014

Le Confident d'Hélène Grémillon

couverture : Ioannis Drakoulidis
Millenium images
Un roman très fort sur la filiation. Une femme découvre au détour d'une lettre, le secret familial qui précède et entoure sa naissance. Un roman sur les origines et les non-dits. C'est un thème qui me touche particulièrement; les secrets qui corrompent les relations. Les choses qu'ont cachent aux enfants et qui finissent toujours par ressurgir. Parfois trop tard. Hélène Grémillon mêle habilement deux genres  : la voix narrative et le roman épistolaire. En tant que lecteur, nous sommes, comme le personnage central, dans l'attente des courriers et de leurs prochaines révélations. Le Confident est surtout une histoire de femmes qui se débattent avec leur destin, sur fond de Seconde Guerre Mondiale. Leur désir d'enfant, l'amour, la jalousie, la colère. Une histoire puissante, admirablement servie par l'écriture d'Hélène Grémillon, tout en finesse. On sent toute la bienveillance de l'auteure pour ses personnages. Certains sont particulièrement perfides, mais à aucun moment elle ne les juge, ou les accable. Car au final ils sont tous humains, dotés d’une sensibilité à fleur de peau. Et tous doivent faire face à une vie difficile, avec les armes dont ils disposent. Et en filigrane, on ressent l'amour indéfectible d'une mère pour sa fille. Le roman pose la question de la maternité :  jusqu'où une femme est-elle capable d'aller pour avoir un enfant ? Quel lien plus puissant que celui qui unit une mère à son enfant ?
Tour de force, Hélène Grémillon ménage le suspense jusqu’à l'ultime page, qui nous cueille au moment où l'on croit avoir tout compris. Du grand art....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire